La ménopause : attitudes et représentations sociales chez différents groupes de femmes et d'hommes

A. M. NENCI (Rome)

Des études sur la psychologie du cycle de la vie suggèrent que la ménopause peut être considérée comme un événement aussi bien biologique que socioculturel. L'expérience des femmes par rapport aux changements corporels et relationnels est largement influencée par les conviction sociales, les expectatives et les stéréotypes.
Ces mêmes facteurs influencent aussi d'autres changements qui se produisent tout au long du cycle de la vie et donnent ainsi naissance au concept de culture socio-somatique.
Dans ce contexte, différents groupes sociaux contribuent à la création de nouveaux stéréotypes ou bien modifient ceux déjà existant. Par conséquent le but de cette étude est d'analyser les représentations sociales de la ménopause dans différents groupes grâce à l'utilisation d'un questionnaire. 347 femmes d'âge compris entre 15 et 70 ans et 194 hommes d'âge compris entre 19 et 70 ans (y compris un groupe de gynécologues hommes) ont été interrogés grâce à un questionnaire semi-structuré qui impliquait : des informations sur la ménopause, les changements et les attentes pendant la ménopause, l'attitude envers les changements corporels et la modification de la relation au partenaire.
Un vieux stéréotype culturel identifie la perte de la fertilité avec la perte de la féminité. Ce concept semble être encore présent dans tous les groupes d'hommes interrogés, y compris le groupe de gynécologues. Au contraire, pour les femmes aussi bien jeunes que plus mûres, la ménopause est vue plutôt comme une phase normale du cycle de la vie, phase qui n'implique pas la perte de la féminilité (et de la sexualité), mais plutôt une façon différente de la vivre.



[ Retourner la page principale | Retourner aux Archives ]